Pendant 3 jours, les 23,24 et 25 juillet, l’ile s’est ouverte aux « accros » de Brassens, aux inconditionnels de l’ile ou à tous ceux qui rêvaient d’y monter !

Malgré un temps pluvieux annoncé, nos candidats visiteurs ont fait confiance au temps breton de la côte d’Emeraude.. et ils ont eu raison. Des éclaircies il y en eut suffisamment pour visiter l’ile et écouter nos  »guides » bénévoles (Marie, Catherine et Corentin) leur conter l’histoire de ce lieu.

smart

Et même s’il pleuvait, tous étaient à l’abri sous le auvent sur la terrasse à fredonner avec Les Gars d’La Houle : La cane de Jane, l’Auvergnat, Les copains d’abord.. et bien d’autres chansons encore.

smart
smart

Très attentifs aussi à l’exposé de Corentin et de Catherine dans le salon de Léo concernant l’appel de fond pour la restauration du piano de l’association : 88 touches pour 88 dons de 40€.

Dans le salon de Léo, un public attentif aux explications de Corentin et de Catherine sur le piano, les événements musicaux de l’association et de Classique sur le Roc
piano demi-queue Steinway de 1912, clavier démonté pour montrer les restaurations à effectuer.

Vivement l’an prochain pour un nouveau récital des Gars d’La Houle et une visite de l’ile.